Le Marketing Français trop éloigné de ses clients ?

Le Marketing Français trop éloigné de ses clients ?

Le marketing est en majeur partie une des méthodologies qui tire son efficience dans l’étude de marchés et de la satisfaction des clients. Le marketing français quant à lui, reste un peu éloigné de ces clients au sens qu’il s’applique surtout sur les produits (qualité de ces produits)  que sur les clients. Tandis que la communication publicitaire et les techniques relationnelles sont pour d’autres le prix à payer pour un marketing français réussi.

Les stratégies actuelles du marketing français

marketing-francais.jpg

En Europe, au moyen âge,  la conception des produits et services doit être encadrée par une réglementation de l’offre. Un peu plus tard, la généralité de la situation admet que les produits français en ont une bonne règlementation. On n’a plus tenu en compte des besoins des clients mais l’on se contente d’offrir les produits que l’on suppose convenable pour la majorité. Une telle pratique n’est pas trop appréciée pour d’autres clients. Le  marketing français est trop éloigné de ces clients. Au sens que les clients ne font plus l’objet d’une étude préalable pour concevoir les produits à offrir sur le marché  mais occupe plutôt la place de simples consommateurs assujettis en terme de marketing français.  Dans les tendances actuelles, l’activité des entreprises retrouve aujourd’hui le système du marketing management qui ne tient pas assez compte de l’étude de la consommation ni des clients mais se focalise sur la stratégie push.

Le marketing trop peu orienté client fait défault

default.jpg

Certes, ces stratégies peu orienté client optées par le marketing français font défault. Dans la plupart des situations, les consommateurs / les clients habitués se sentent comme s’ils ne sont plus ni consultés, ni pris en compte par les concepteurs du marketing français. Ils sont assujettis aux produits et leur avis n’est pas d’importance. Mais, par le système de nom de marque, les concepteurs se plongent dans l’étude de l’attente de ces clientèles.